FR/Prabhupada 0915 - Sadhu est mon coeur, et je suis aussi le Cœur de Sadhu

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Sadhu est mon coeur, et je suis aussi le Cœur de Sadhu
- Prabhupāda 0915


730421 - Lecture SB 01.08.29 - Los Angeles

Dévot: Traduction: "O Seigneur, personne ne peut comprendre Vos Divertissements sublimes qui semblent être humain et sont donc trompeuse. Vous n'avez aucun objet spécifique de faveur, ni Avez-vous un objet d'envie. Les gens imaginent que vous êtes partielle".

Prabhupada: Alors le Seigneur dit dans la Bhagavad-gita: paritrāṇāya sādhūnāṁ vināśāya ca duṣkṛtām (BG 4.8). Donc deux fins. Lorsque Dieu s'incarne, il a deux mission. Une mission est paritrāṇāya sādhūnām, et vināśāya... Une mission est de délivrer les fidèles dévots, sadhus. Sadhu signifie quleq'un sainte.

Le sādhu... J'ai expliqué à plusieurs reprises. Sadhu signifie dévot. Sadhu ne signifie pas l'honnêteté du monde ou de la malhonnêteté, de la moralité ou de l'immoralité. Il n'a rien à voir avec les activités matérielles. Il est tout simplement spirituelle, sādhu. Mais parfois, nous dérivons, "sādhu," la bonté matièrile d'une personne, la moralité. Mais en réalité, "sādhu" signifie dans la plateforme transcendantale. Ceux qui sont engagés dans le service de dévotion. Sa guṇān samatītyaitān (BG 14.26). Sādhu est transcendantale aux qualités matérielles. Donc paritrāṇāya sādhūnām (BG 4.8). Le paritrāṇāya signifie délivrer.

Maintenant, si un sādhu est déjà livré, il est sur la plate-forme transcendantale, alors où est la nécessité de le livrer? C'est la question. Par conséquent, ce mot est utilisé, viḍambanam. C'est ahurissant. Il est contradictoire. Il semble être contradictoire. Si un sādhu est déjà livré... En position transcendantale signiifie qu'il n'est plus sous le contrôle des trois modes matériels de la nature, la vértu, la passion et de l'ignorance. Parce qu'il est clairement indiqué dans le Bhagavad-gītā: sa guṇān samatītyaitān (BG 14.26). Il transcende les qualités matérielles. Un sādhu, dévot. Alors où est la question de la délivrance? La délivrance... Il ne nécessite pas de délivrance, un sādhu, mais parce qu'il est très impatient de voir le Seigneur Suprême dans les yeux, ce est son désir intérieur, donc Krishna vient. Non pour la délivrance. Il a déjà livré. Il a déjà délivré des griffes matérielles. Mais pour le satisfaire, Krishna est toujours... Tout comme un dévot veut satisfaire le Seigneur à tous les égards, de même, plus que le dévot, le Seigneur veut satisfaire le dévot. C'est l'échange des affaires d'amour. Tout comme dans votre, dans nos rapports ordinaires aussi, si vous aimez quelqu'un, vous voulez lui satisfaire. De même, il ou elle veut aussi rendre la pareille. Donc, si cet réciprocité d'affaires d'aimer est là, dans ce monde matériel, combien il est fortement élevé dans le monde spirituel? Donc, il ya un verset qui dit: "Sadhu est Mon coeur, et je suis aussi le cœur du sādhu." Le sādhu pense toujours à Kṛṣṇa et Kṛṣṇa pense toujours à Son dévot, sādhu.