FR/Prabhupada 0006 - Tout le monde est Dieu - Le paradis des sots

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Tout le monde est Dieu - Le paradis des sots
- Prabhupāda 0006


Lecture on SB 1.15.49 -- Los Angeles, December 26, 1973

Tout le monde est fier, pensant: « Je sais, je sais tout - et de ce fait - il n'est pas nécessaire d'approcher un guru. » Voilà la méthode pour approcher un guru, un maître spirituel - soumettez-vous - car: « Je sais tant de mauvaises choses qui sont inutiles. Maintenant veuillez m'instruire. » C'est ce qu'on appelle la soumission. De la même façon, Arjuna dit : śisyas te 'ham śādhi mam prapannam (BG 2.7). Lorsqu'il y eut une controverse entre Arjuna et Kṛṣṇa, et lorsque la question ne fut pas résolue, alors Arjuna se soumit à Kṛṣṇa : « Mon cher Kṛṣṇa, maintenant nous nous parlons comme des amis. Cessons cette conversation amicale. Je t'accepte comme mon maître spirituel. Veuille m'apprendre quel est mon devoir. » C'est l'enseignement de la Bhagavad-gītā.

Nous devons apprendre de cette façon : tad-vijñānārthaṁ sa gurum eva abhigacchet (MU 1.2.12). C'est l'injonction védique de s'interroger sur la valeur de la vie : comment change-t-elle? Comment transmigrons-nous d'un corps à un autre? Qui suis je? - suis-je ce corps ou quelque chose au delà? Nous devons nous informer de ces choses. C'est la vie humaine : "athato brahma jijnasa" - cette investigation doit être faite. Donc, dans cette ère de Kali - sans aucune connaissance, sans aucune investigation, sans aucun guru, sans aucun livre - tout le monde est Dieu. Voilà tout. C'est ce qui se passe - le paradis des fous. Cela ne va pas vous aider.

Par exemple, au sujet de Vidura,... il a également:...

viduro 'pi parityajya
prabhāse deham ātmanaḥ
kṛṣṇāveśena tac-cittaḥ
pitṛbhiḥ sva-kṣayaṁ yayau
(SB 1.15.49)

Il... Je parlais de Vidura. Vidura était Yamaraja. Ainsi, une personne sainte a été amenée devant Yamaraja pour être punie. Alors, quand le saint homme demanda à Yamaraja: « Je ne me souviens pas d'avoir commis de péché dans ma vie... Pourquoi ai-je été amené ici pour être jugé? » Alors Yamaraja dit : « Tu ne te rappelles pas que dans ton enfance, tu as transpercé une fourmi avec une aiguille à travers le rectum, et elle en est morte. Par conséquent, tu dois être puni. » Vous comprenez? Il doit être puni parce qu'il a commis un péché lorsqu'il était un enfant ignorant. Et nous avons enfreint, en toute connaissance de cause, le principe de la religion « Tu ne tueras point » et ouvert tant de milliers d'abattoirs en donnant une théorie absurde que l'animal n'a pas d'âme. Comprenez l'absurdité... Les gens agissent ainsi et nous voulons être en paix?!.