FR/Prabhupada 0018 - Fermement situé dans la foi aux pieds pareils-aux-lotus du guru

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Fermement situé dans la foi aux pieds pareils-aux-lotus du guru
- Prabhupāda 0018


Lecture on SB 6.1.26-27 -- Philadelphia, July 12, 1975

Prabhupāda : Nous devons donc utiliser notre temps pour trouver une solution à cette existence où nous devons à maintes reprises mourir et encore accepter un nouveau corps. Mais comment comprendre à moins d'approcher un vrai guru? Donc les śāstras indiquent, tad-vijñānārtham: « Si vous voulez comprendre le problème réel de votre vie et si vous voulez être éclairé sur comment devenir conscient de Kṛṣṇa, comment devenir éternel, revenir à votre origine, retourner à Dieu, alors vous devez approcher un guru. »

Et qui est le guru? C'est expliqué très simplement. Le guru ne fabrique jamais l'idée que : « Vous faites ceci et donnez-moi de l'argent pour devenir heureux. » Ce n'est pas un guru, c'est un autre moyen pour gagner de l'argent. Donc ici, il est dit, mūḍha, ceux qui se contentent de vivre dans le paradis des imbéciles, en fabriquant leurs propres idées tout comme Ajāmila … Quelqu'un a décidé: « Ceci est mon devoir » ; un autre a ... c'est un imbécile. Vous devez apprendre du guru ce qu'est votre devoir. Vous chantez chaque jour, guru-mukha-padma-vākya, cittete koriyā aikya, ār nā koriho mane āśā. C'est vital. C'est vital. Guru-mukha-pad... Vous acceptez le véritable guru et ce qu'il vous dit de faire, vous l'effectuez. Ensuite votre vie est réussie. Ār nā koriho mane āśā. Vous les vauriens, vous ne désirez pas autre chose. Ne chantez-vous pas tous les jours? En comprenez-vous la signification? Ou vous chantez uniquement? Quelle est la signification? Qui veut l'expliquer? Personne ne sait? Oui, quelle est la signification?

Un dévot : « Mon seul souhait est que mon mental soit purifié par les mots venant de la bouche de mon maître spirituel, je n'ai aucun autre désir. »

Prabhupāda : Oui, c'est l'ordre: Guru-mukha-padma-vākya, cittete koriyā aikya. Le mot citta signifie la conscience ou le cœur. « Je ferai seulement ça, rien d'autre. Mon guru me l'a dit, je vais le faire. » ; Cittete koriyā aikya, ār nā koriho mane āśā. Ce n'est pas par fierté, mais je peux vous dire, pour votre instruction que je l'ai fait. Par conséquent le peu de succès que vous voyez, comparé à tous mes frères-en-Dieu, c'est dû à ça. Je n'ai aucune capacité, mais j'ai accepté les paroles de mon guru, de tout mon cœur et de toute mon âme. Donc, c'est un fait, guru-mukha-padma-vākya, cittete koriyā aikya. Tout le monde devrait le faire. Mais si quelqu'un ajoute ou fait des changements, alors il est perdu. Aucun ajout, ni changement. Vous devez approcher le guru. Guru signifie le fidèle serviteur de Dieu, Kṛṣṇa et prenez-le au mot, comment servir Dieu. C'est ainsi que vous réussirez. Si vous concoctez : « je suis plus intelligent que mon guru et je peux ajouter ou faire des changements », alors vous êtes perdus. C'est donc le seul ... Et maintenant, chantez encore plus.

Dévot : Śrī-guru-caraṇe rati, ei se uttama-gati.

Prabhupāda : Śrī-guru-caraṇe rati, ei se, uttama-gati: Si vous voulez faire de réels progrès, alors vous devez être fermement fidèles aux pieds pareils au lotus du guru. Ensuite?

Dévot : Je prasāde pūre sarva āśā.

Prabhupāda : Je prasāde pūre sarva āśā. Yasya prasādāt ... Il s'agit de l'instruction principale de la philosophie vaiṣṇava. Ainsi à moins de faire cela, nous demeurons mūḍha, et ceci est expliqué dans le Ajāmila-upākhyāna. Donc, aujourd'hui, nous lisons ce verset, sa evaṁ vartamānaḥ ajñaḥ. Encore une fois Vyāsadeva dit : « Ce vaurien était absorbé dans le service de son fils appelé Nārāyaṇa. » Il ne savait pas ... « Qu'est-ce que cette absurdité, Nārāyaṇa? » Il ne connaissait que son fils. Mais Nārāyaṇa est si miséricordieux que parce qu'il appelait constamment son fils, « Nārāyaṇa, s'il te plaît viens ici. Nārāyaṇa, s'il te plaît prends cela. » ,Kṛṣṇa acceptait qu'il chantait, Nārāyaṇa - Kṛṣṇa est si miséricordieux. Il (Ajāmila) n'a jamais voulu dire : « Je vais à Nārāyaṇa. » Il voulait son fils à cause de son affection. Mais il eut l'opportunité de chanter le saint nom de Nārāyaṇa. Ce fut sa bonne fortune.

Par conséquent, c'est en fonction de cela que nous changeons de nom. Pourquoi? Parce que chaque nom est conçu pour devenir un serviteur de Kṛṣṇa. Tout comme Upendra - Upendra veut dire Vāmanadeva. Donc, si vous appelez, Upendra!, Upendra!, ou pareillement, ce nom est pris en compte. Cela sera expliqué plus tard.