FR/Prabhupada 0020 - Comprendre Krishna n'est pas si facile

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Comprendre Krishna n'est pas si facile
- Prabhupāda 0020


Arrival Lecture -- Miami, February 25, 1975

Comprendre Kṛṣṇa n'est pas une chose si facile.

manuṣyāṇāṁ sahasreṣu
kaścid yatati siddhaye
yatatām api siddhānāṁ
kaścid vetti māṁ tattvataḥ
(BG 7.3)

« Parmi des milliers, des millions de personnes, une est anxieuse de faire de sa vie un succès. » Personne n'est intéressé. Pratiquement, ils ne savent pas ce qu'est en fait le succès de la vie. Dans la civilisation moderne, tout le monde pense : « Si j'ai une bonne épouse, une belle automobile et un bel appartement, c'est le succès. » Ce n'est pas le succès, c'est temporaire. Le véritable succès est de sortir des griffes de māyā ; cela signifie cette vie matérielle conditionnée qui comprend la naissance, la mort, la vieillesse et la maladie. Nous traversons une grande diversité de vies, et cette forme de vie humaine est une bonne chance de sortir de cette chaîne de changement de corps, l'un après l'autre.

L'âme est éternelle, pleine de félicité parce nous sommes un fragment de Kṛṣṇa, Dieu, distinct de Lui : sac-cid-ānanda, éternelle, pleine de connaissance et de félicité. Malheureusement, dans cette matière, dans cette vie conditionnée, nous revêtons différents corps, mais nous ne sommes pas encore situés dans cette plate-forme spirituelle où il n'y a ni naissance ni mort. Il n'y a pas de science ; l'autre jour, un psychiatre est venu me voir : « D'où vient votre éducation sur la compréhension de l'âme, sa position constitutionnelle? » Donc pratiquement tout le monde est dans l'obscurité. Ils sont intéressés que par les cinquante, soixante ou cent ans que dure leur vie mais ils ne savent pas que nous sommes éternels, pleins de connaissance et de félicité et qu'en raison de ce corps matériel, nous sommes soumis à la naissance, la mort, la vieillesse et la maladie. Et ceci se passe continuellement.

Alors Śrī Caitanya Mahāprabhu, de par sa grande compassion pour les âmes déchues, est apparu. Kṛṣṇa vient également. Mais Kṛṣṇa n'est pas si libéral. Kṛṣṇa y met une condition : « Tout d'abord tu t'abandonnes. Ensuite, je me charge de toi. » Mais Caitanya Mahāprabhu est plus compatissant que Kṛṣṇa - bien que Kṛṣṇa et Caitanya Mahāprabhu soit la même personne. Grâce à la miséricorde de Caitanya Mahāprabhu, nous comprenons aussi aisément Kṛṣṇa.

Alors Caitanya Mahāprabhu est présent ici. Vous L'adorez. Ce n'est pas très difficile : yajñaiḥ saṅkīrtanaiḥ prāyair yajanti hi su-medhasaḥ. Kṛṣṇa-varṇaṁ tviṣākṛṣṇaṁ sāṅgopāṅgāstra-pārṣadam, yajñaiḥ saṅkīrtanam (SB 11.5.32) Il vous suffit simplement de chanter le Hare Kṛṣṇa mantra, et tout ce que vous pouvez, vous l'offrez à Caitanya Mahāprabhu. Il est très gentil, Il ne s'offense pas. L'adoration de Rādhā-Kṛṣṇa est un peu difficile - nous devons Les adorer avec beaucoup de respect et de vénération. Mais Caitanya Mahāprabhu est volontairement venu délivrer les âmes déchues. Avec un peu de service, Il sera satisfait.

Mais il ne faut pas Le négliger. Parce qu'Il est très gentil et compatissant, cela ne signifie pas que nous devrions oublier Sa position. Il est Dieu la Personne Suprême. Donc nous devrions Lui offrir un très grand respect et dans la mesure du possible ... Mais l'avantage est que Caitanya Mahāprabhu ne s'offense pas et de l'adorer, de Lui plaire, c'est très facile : yajñaiḥ saṅkīrtanaiḥ prāyair yajanti hi su-medhasaḥ, simplement vous chantez Hare Kṛṣṇa maha-mantra et dansez, et Caitanya Mahāprabhu sera très heureux. Il a introduit cette danse et ce chant, et c'est le processus le plus facile pour la réalisation de Dieu. Donc autant que possible ... si possible, vingt-quatre heures. Si cela n'est pas possible, au moins quatre fois, six fois, comme le mantra Hare Kṛṣṇa était chanté auparavant par Caitanya Mahāprabhu, et vous obtiendrez le succès dans votre vie. C'est un fait.