FR/Prabhupada 0213 - Arrêtez la mort et alors j’accepterai votre pouvoir mystique

From Vanipedia


Arrêtez la mort et alors j’accepterai votre pouvoir mystique
- Prabhupāda 0213


Morning Walk -- June 17, 1976, Toronto

Bhakta Gene : Eh bien, cela soulève une question dans mon esprit, Votre Grâce. Dans le christianisme il y a eu une histoire du mysticisme de l'an 100 à nos jours. Maintenant, il y a eu quelques mystiques remarquables, quelques mystiques de premier plan, et un grand nombre pas si célèbre. Maintenant, comment classez-vous ces hommes, ces mystiques Chrétiens, Protestant ainsi que Catholique ?

Prabhupāda : C'est un peu du mysticisme yogique. Cela n'a rien à voir avec la vie spirituelle. Généralement, les personnes ordinaires veulent voir des miracles. Donc ce pouvoir mystique consiste à montrer des miracles et les rendre stupéfaits. Voilà tout. Cela n'a rien à voir avec la vie spirituelle.

Bhakta Gene : Peut-être que vous m'avez mal compris. Je parlais des véritables mystiques dévotionnels, tels que saint Jean de la Croix, saint François d'Assise.

Prabhupāda : S'il y a le service de dévotion, où est la nécessité du mysticisme ? Cela n'est pas nécessaire. Dieu est mon maître, je suis Son serviteur. Où est la nécessité de ce mysticisme insensé ?

Bhakta Gene : Je pense que le terme mysticisme, tant de gens ont joué avec, en particulier ici aux États-Unis.

Prabhupāda : Tant de gens, nous n'avons rien à faire avec tant de gens. Si vous êtes réellement un serviteur de Dieu, Dieu est là, vous êtes un serviteur. Donc, votre transaction est là : Juste exécuter les ordres de Dieu. Voilà tout. Pourquoi voulez-vous du mysticisme ? Juste pour montrer quelques jongleries au peuple ? Vous servez Dieu. Voilà tout. Et c'est chose très simple, ce que Dieu ordonne : Man-mana bhava mad-bhakto mad-yaji mam namaskuru (BG 18.65). Où est la question du mysticime ? Il n'est pas question de mysticisme. Dieu dit : Il suffit de penser toujours a Moi. Présentez-Moi vos hommages et adorez-Moi. Voilà tout. Où est la nécessité de mysticisme ? C'est une totale jonglerie.

Un Indien : Je vous le dis, je pense qu'il y a un concept...

Prabhupāda : Vous pensez à votre façon.

Un Indien : Non, monsieur. Il y a une conception erronée...

Prabhupāda : Il n'y a pas de sens dans votre pensée, sauf si vous arrivez à la ligne.

Un Indien : Non, monsieur. Il y a une conception erronée, ce mysticisme. Ils disent qu'il arrive avec l'avancement spirituel. Je pense que c'est ce à quoi il veut en venir.

Prabhupāda : Le problème est que nous souffrons dans ce monde matériel vie après vie, et notre but est de savoir comment retourner à la maison, retourner à Dieu. Ce qu'ils ne savent pas. Ils montrent un certain mysticisme. Qu'est-ce qu'ils... Arrêtez la mort. Ensuite, je verrai votre mysticisme. Quel est ce mysticisme insensé ? Pouvez-vous arrêter la mort ? Est-ce possible ? Alors quel est le sens de ce mysticisme ? Tout faux. Mon problème est que j'accepte un corps et la souffrance, parce que dès que je reçois ce corps matériel, je dois souffrir. Ensuite, je vais créer un autre corps, puis je meurs - Tatha dehāntara-prāptih (BG 2.13) - et recommencer à nouveau un autre chapitre. De cette façon, de cette vie de brin d'herbe à celle de demi-dieux, je suis tout simplement en train de changer de corps et de mourir et de prendre naissance. C'est mon problème.

Alors, que va faire le mysticisme ? Mais c'est qu'ils ne savent pas quel est le problème. Cela est clairement indiqué dans la Bhagavad-gītā : Janma-mrtyu-jara-vyadhi-duhkha-dosānudarśanam (BG 13.9). C'est votre problème. Vous prenez à plusieurs reprises naissance et mort, et aussi longtemps que vous vivez, il y a tellement de problèmes ; Jara-vyadhi, surtout la vieillesse et la maladie. Donc, c'est le problème. En quoi le mysticisme vous aidera-t-il ? Le mysticisme arrêtera-t-il votre naissance, votre mort, votre vieillesse et votre maladie ? Alors, tel est le mysticisme. Sinon, quelle est l'utilité de ces choses absurdes. (Pause)... qui nous écarte du vrai chemin. Ils ne savent pas quel est le but de la vie, quel est le problème de la vie. Ils créent un certain mysticisme, et certains vauriens après eux - voilà tout - "Voici un mystique."

Un Indien : Quelle est l'importance de l'association avec les dévots ?

Prabhupāda : Oui. Satam prasangān mama virya-samvido bhavanti hrt-karna-rasāyanāh kathāh (SB 3.25.25). Par conséquent sādhu-sanga est voulu. Association des dévots est recherchée, ensuite notre vie sera couronnée de succès. Pas de mysticisme.