FR/Prabhupada 0342 - Nous sommes tous des êtres individuels, et Krishna est aussi un être individuel

From Vanipedia
Jump to: navigation, search
Go-previous.png Page Précédente - Vidéo 0341
Page Suivante - Vidéo 0343 Go-next.png

Nous sommes tous des êtres individuels, et Krishna est aussi un être individuel
- Prabhupāda 0342


Lecture on CC Adi-lila 7.7 -- Mayapur, March 9, 1974

Chacun de nous autres les êtres vivants, nous sommes tous des personnes individuelles, et Krishna est également une personne individuelle. Telle est la connaissance. Nityo nityānām cetanaś cetanānām eko yo bahūnām vidadhāti kaman (Katha Upanishad 2.2.13). Krishna, ou Dieu, Il est aussi nitya, éternel. Nous sommes également nitya, éternels. Na hanyate hanyamāne śarīre (BG 2.20). On ne meurt pas. C'est la connaissance préalable à la compréhension spirituelle, que "Je ne suis pas ce corps, je suis une âme spirituelle, aham brahmasmi, mais je suis individuel." Nityo nityānām. Krishna est une personne individuelle, je suis aussi une personne individuelle. Quand Krishna dit que sarva-dharman parityajya mam ekam saranam vraja (BG 18.66), cela ne signifie pas que je deviens un avec Krishna, ou que je me fonde dans l'existence de Krishna. Je garde mon individualité, Krishna conserve Son individualité, mais je suis d'accord de me conformer à Son ordre. Par conséquent Krishna dit dans la Bhagavad-Gîtâ à Arjuna: "Je t'ai parlé de tout. Maintenant, quelle est ta décision?" Individuel. Ce n'est pas que Krishna est en train de contraindre Arjuna. Yathecchasitatha kuru: (BG 18.63) "Maintenant, tout ce que vous aimez, peut être fait." Telle est l'individualité.

Donc, c'est la connaissance ultime, cela, cette philosophie Mayavada, de devenir un, fusionner dans l'existence, se fondre dans l'existence signifie que nous fusionnons avec l'ordre de Krishna. Notre individualité à l'heure actuelle est maya, parce que nous prévoyons beaucoup de choses. Par conséquent, votre individualité et mon individualité s'affrontent. Mais quand il n'y aura pas plus d'affrontements - nous sommes d'accord, "Le point central est Krishna" - c'est l'unité, non pas que nous perdions notre individualité. Donc, comme cela est indiqué dans toute la littérature Védique et énoncé par Krishna, nous sommes tous individuels. Tout individuels. Svayam bhagavan ekale īśvara. La différence est qu'Il est le chef suprême, īśvara. Īśvara signifie chef d'Etat. En fait, Il est le souverain, et nous sommes aussi des souverains, mais nous sommes des souverains subordonnés. Par conséquent, Il est ekale īśvara, un souverain. Īśvaraḥ paramah krishna, dans la Brahma-samhita. Ekale Īśvara. Īśvara ne peut pas être beaucoup. Ce n'est pas īśvara. La philosophie Mayavada que tout le monde est Dieu, ce n'est pas la conclusion très correcte. C'est une coquinerie. Krishna dit, mudha. Na mam prapadyante mūdhāh (BG 7.15). Celui qui ne se soumet pas au suprême īśvara, le Seigneur Suprême, vous devez le savoir parfaitement bien que "Voici un mudha, un coquin," car tout le monde ne peut pas devenir īśvara. Cela n'est pas possible. Il n'y a alors pas de sens à īśvara. Īśvara signifie le chef d'Etat. Supposons que nous sommes dans un groupe, celui-ci, notre Société internationale. Si tout le monde devient souverain ou acārya, alors comment peut-elle être gérée? Non, il doit y avoir un chef. C'est le principe de notre vie pratique. Nous suivons nos dirigeants politiques. Nous ne pouvons pas dire que "J'appartiens à ce parti" sans suivre un leader. C'est naturel.

Donc, c'est la déclaration Védique: nityo nityānām cetanaś cetanānām (Katha Upanishad 2.2.13). Il doit y avoir un chef, le chef de la même qualité, nitya. Je suis nitya, Krishna est nitya. Krishna vit aussi une entité vivante; je suis également une entité vivante. Nityo nityānām cetanaś cetanānām. Alors, quelle est la différence entre Krishna et moi? La différence est qu'il y a deux nityas ou deux cetanaś. L'un est décrit comme singulier, et l'autre est décrit comme un nombre pluriel. Nityo nityānām. Ce nityānām est le nombre pluriel, et nitya est le nombre singulier. Donc Dieu est nitya, un, le nombre singulier, et nous, nous sommes gouvernés. Nous sommes un nombre pluriel. Telle est la différence. Et comment gouverne-t-Il le nombre pluriel? Parce que eko yo bahūnām vidadhāti kaman. Il subvient à tous les besoins de la vie de tous ce nombre pluriel; Il est donc īśvara, Il est Krishna, Il est Dieu. Celui qui fournit toutes les nécessités de la vie, il est īśvara, Il est Krishna, Il est Dieu. Ainsi, nous pouvons très bien comprendre que nous sommes maintenu par Krishna, et pourquoi nous ne devrions pas être gouverné par Lui? Ceci est un fait.