FR/Prabhupada 0617 - Ce n’est pas une nouvelle formule; le même Vyāsa-pūjā, la même philosophie

From Vanipedia


Ce n’est pas une nouvelle formule; le même Vyāsa-pūjā, la même philosophie
- Prabhupāda 0617


His Divine Grace Srila Bhaktisiddhanta Sarasvati Gosvami Prabhupada's Disappearance Day, Lecture -- Hyderabad, December 10, 1976

Donc, il ya quarante ans. Je me souviens de la même chose, comme en 1922, et c'est toujours la même chose qui continue. Il n'y a rien de nouveau. Nous n'avons rien à faire de nouveau. Il nous suffit de le présenter (ce message) tel qu'il est, et nous connaîtrons le succès. Il n'y a pas... Vous voyez. L'esprit de mon écriture est le même. "Induits en erreur, nous nous écartons de la voie." Cette civilisation tueuse de l'âme nous induit en erreur. Nous devons le savoir, cette civilisation est très trompeuse. Le véritable but de notre vie est de comprendre notre identité spirituelle et de chercher notre relation avec Dieu, Krishna. C'est notre véritable devoir. Mais cette civilisation moderne nous induit en erreur de différentes manières. J'ai donc écrit «"Induits en erreur, nous nous écartons de la voie.. Sauve-nous, Seigneur, notre prière ardente. Merveille les voies par lesquelles vous tournez notre visage, adorons vos pieds, Votre Grâce Divine". Cette partie a beaucoup été appréciée.

Nous devons donc trouver les moyens de retourner le courant. Le courant est celui du plaisir des sens. Vie matérielle signifie que le courant est celui du plaisir des sens. et ce courant doit être tourné - vers la satisfaction des sens de Krishna. la satisfaction des sens existe, mais la civilisation matérielle, la civilisation trompeuse, signifie que la satisfaction de sens est comprise comme étant personnelle. Quand cette satisfaction des sens sera tournée vers Krishna, notre vie sera un succès. Comme les gopis. Apparemment, il semble que gopis étaient attirées par un jeune garçon, Krishna, et que pour le plaisir de leur sens elles se seraient lièes d'amitié avec Krishna. Non. Ce n'est pas ça. Le fait est que les gopis avaient l'habitude de s'habiller joliment, car en les voyant Krishna sera satisfait, pas pour le plaisir de leurs sens. Généralement une fille s'habille pour attirer l'attention d'un garçon. Ainsi, nous trouvons la même chose, mais pour la satisfaction des sens de Krishna, pas pour celle des gopis. Les gopis ne voulaient rien d'autre que la satisfaction de Krishna. C'est la différence entre la concupiscence et l'amour. L'amour est possible uniquement lorsqu'il est dirigé vers Krishna. C'est ça l'amour. Et en dessous de ça tout est concupiscence. Nous ne devons jamais oublier cela. Les sens ne sont pas arrêtés, mais quand la satisfaction des sens est dirigée vers Krishna, c'est la bhakti, l'amour. Et lorsque la gratification des sens est dirigé vers nous-même, c'est la concupiscence. C'est la différence entre la concupiscence et l'amour. Donc Śrīla Bhaktisiddhanta Sarasvatî Thakura connaissait cet art, comment transformer nos activités pour la satisfaction de Krishna. C'est le mouvement pour la conscience de Krishna. Par conséquent... Merveille les voies par lesquelles vous tournez notre visage, adorons vos pieds, Votre Grâce Divine".

"Oublieux de Krishna, nous, âmes déchues." Pourquoi sommes-nous déchus? Parce que nous avons oublié. Notre relation avec Krishna est éternelle. Si elle n'était pas éternelle, comment vous, occidentaux, pourriez-vous devenir dévots de Krishna? Artificiellement vous ne pouvez pas être un dévot de Krishna. Cette relation existe éternellement. Nitya-siddha Krishna-bhakti. Par ce processus, elle est maintenant réveillée. Śravaṇādi-Suddha-citte karaye Udaya (CC Madhya 22.107). Elle est réveillée. L'amour entre un jeune homme et jeune femme n'est pas artificiel. Il existe. Mais grâce à certaines circonstances, et à l'environnement, l'amour se manifeste. De même, notre amour pour Krishna, la relation avec Krishna, est éternelle. Jīvera Svarupa haya nitya kṛṣṇa-Dasa (CC Madhya 20.108-109). Mais nous devons créer une telle situation telle que cette relation éternelle soit réveillée. C'est l'art. C'est ce que nous voulons.

Donc, "Oublieux de Krishna, nous âmes déchues, payons lourdement le prix de l'illusion." Parce que nous avons oublié Krishna nous payons lourd, lourd d'impôt. Qu'est-ce que l'imposition? L'imposition est nivartante mṛtyu-Samsara-vartmani (BG 9.3). Cette vie humaine est destinée à comprendre Krishna, mais au lieu de comprendre Krishna nous comprenons la soi-disante science matérielle destinée au plaisir des sens. Telle est notre position. L'énergie qui a été donné par la nature pour comprendre Krishna, est utilisée pour fabriquer quelque chose pour le plaisir des sens. C'est ce qui se passe. C'est Maya, illusion. Par conséquent, " nous payons lourdement le prix de l'illusion." Comme une taxe de péage, que nous payons parce que nous avons oublié Krishna. Et maintenant donc, nous avons fabriqué l'arme nucléaire - la Russie, l'Amérique - et vous aurez à payer lourdement. Ils paient déjà beaucoup. Ils sont occupés à préparer l'armement. Plus de cinquante pour cent des revenus de l'Etat sont actuellement dépensés pour cet armement..., lourdement. Plutôt que de l'utliser à d'autres fins, il est dépensé pour la force militaire, dans chaque état. Ainsi nous payons déjà lourdement. Et quand il y a la guerre, il n'y a pas de limite, combien nous dépensons pour cette dévastation. Alors pourquoi? Parce que nous avons oublié Krishna. Ceci est un fait.

Donc, ces gens ont créé les Nations Unies, ils se battent inutilement comme des chiens. Cela ne résoudra pas les problèmes. Le problème sera résolu s'ils adoptent une résolution, que le monde entier, pas seulement ce monde... Krishna dit, sarva-loka maheśvaram (BG 5.29). Krishna est le propriétaire, alors pourquoi ne pas accepter? En fait, Il est le propriétaire. Qui a créé cette planète? Est-ce que nous l'avons créée ou bien est-ce notre père qui l'a créée? Non. Krishna l'a créée. Mais nous déclarons, "Cette partie est américain, cette partie est indienne, cette partie est pakistanaise." Inutilement. Quelle est la valeur de cette revendication? Nous pouvons revendiquer cela pendant cinquante ou soixante... ou cent ans, et après cela, d'un coup: "Sortez." Que revendiquez-vous? Mais ils ne comprennent pas cette philosophie. Ils se battent, c'est tout «Ceci est à moi. C'est ma terre", "C'est ma terre." Ils ne savent pas. Krishna dit, tathā dehāntara prāptiḥ (BG 2.13). «Vous êtes américain aujourd'hui. Demain, même au sein de l'Amérique, si vous devenez une vache américaine ou un animal américain, personne ne se souciera de vous. Personne ne se souciera de votre politique. Mais ils ne connaissent pas cet art. Ils ne connaissent pas cette science. Ils sont dans l'illusion. Ils pensent que «Je vais continuer à rester américain, alors laissez-moi perdre mon temps pour les intérêts américains, " les soi-disants intérêts. Il ne peut y avoir aucun intérêt. Prakṛteḥ kriyamāṇāni guṇaiḥ karmani sarvaśaḥ (BG 3.27). Tout est accompli par la nature, et nous pensons simplement à tort, Ahamkâra-vimūḍhātmā kartāham iti manyate. Cette illusion continue. "Oublieux de Krishna, nous, âmes déchues, payons lourdement le prix de l'illusion." Nous payons. "Ténèbres tout autour, sans repère. Le seul espoir, Votre Grâce Divine." Ce message. Simplement, nous sommes dans l'obscurité.

Nous rediscuterons plus tard de nouveau. Quelle heure est-il?

Dévots: neuf heures moins le quart....

PRABHUPADA: Oui. Nous rediscuterons de ça plus tard. La même chose est expliquée par Krishna, et grâce au système de la parampara nous avons compris cette philosophie. Evam Parampara prāptam Imam rājarṣayo viduḥ (BG 4.2). Donc, gardez cette voie de la parampara. Ce Vyāsa-pūjā est le système de la Parampara. Vyāsa-pūjā signifie accepter ce système de la Parampara. Vyāsa. Le guru est le représentant de Vyasadeva parce qu'il ne change rien. Qu'est-ce que Vyasa-Puja... Ce que Vyasadeva a dit, votre guru dira également la même chose. Ce n'est pas que "tant de centaines de milliers d'années se sont écoulées; donc je vais vous donner une nouvelle formule. "Non, il n'y a pas de nouvelle formule. Le même Vyāsa-pūjā, la même philosophie. Simplement, nous devons l'accepter, et alors notre vie sera couronnée de succès.

Merci beaucoup.