FR/Prabhupada 0712 - Krishna a dicté, "Allez dans les pays occidentaux. Enseignez-leur"

From Vanipedia


Krishna a dicté, "Allez dans les pays occidentaux. Enseignez-leur"
- Prabhupāda 0712


Lecture on SB 1.16.22 -- Hawaii, January 18, 1974

Quand vous venez à la conscience de Krishna, alors votre vie est parfaite. Et pleinement conscient de Krsna, alors vous, après avoir renoncé à ce corps - tyaktvā dehaṁ punar janma naiti (BG 4.9), pas de corps matériel encore. Donc, ce mouvement de la conscience de Krsna. Et il est le du devoir des gardiens comme guru, comme père, comme l'Etat, ils devraient se tourner vers l'intérêt des pupilles, subordonné, qu'il développe sa conscience de Krsna bien. Ca c'est le devoir. Ainsi, lorsque cette obligation n'est pas fait... Tout comme... Nous n'avons aucune raison de venir jusqu'ici. A Vrindavana je pourrais vivre paisiblement, il ya deux chambres encore, dans le temple de Radha-Damodara. Mais parce qu'il y a la conscience de Krsna... La conscience de Krsna signifie servir le Seigneur. C'est la conscience de Krsna. Alors Krsna dicté que "Vous êtes ici, très en paix, sans ennui. Non, vous allez dans les pays occidentaux. Enseignez-leur". Donc, c'est aussi la conscience de Krsna, la conscience de Krsna développé, de rendre service à ceux qui son ignorant de la conscience de Krsna. C'est mieux, car Vyasadeva a vu que Maya, l'énergie illusoire, ou l'ombre, les ténèbres... Yayā sammohito jīva. Le monde entier, entité vivante, âme conditionnée, ils sont déconcerté par ce maya. Yayā sammohito jīva ātmānaṁ tri-guṇātmakam (SB 1.7.5). Penser ce corps comme soi-même, fou, coquin. Yasyātma-buddhiḥ kuṇape tri-dhātuke (SB 10.84.13). Celui qui pense que "je suis ce corps," il ne vaut pas mieux que chien et chat. Cependant il peut être bien habillé, il est un chien, ou un chat. C'est tout. Pas plus que l'animal. Parce qu'il n'a pas connaissance de son vrai soi. (à part :) Ne fais pas ça. Yasyātma-buddhiḥ kuṇape tri-dhātuke... (à part :) Vous ne pouvez pas rester comme ça? Oui. Sva-dhīḥ kalatrādiṣu bhauma ijya-dhīḥ (SB 10.84.13). C'est ce qui se passe Les gens sont désorientés,ils pensent "Je suis ce corps", tout comme les chats et les chiens. "Et les questions de l'organisme ou de la connexion avec le corps, sont tous a moi." Sva-dhīḥ kalatrādiṣu. J'ai eu un lien, la connexion physique, avec une femme. Par conséquent, elle est ma femme ou mon protégé, "quelque chose comme ça. Les enfants, aussi, la même chose, corporelles. Ils n'ont aucune idée de l'âme tout simplement le corp, corporelle. "Donc, le corps est né dans un pays particulier. Je suis donc national." Bhauma ijya-dhīḥ. Ils se sacrifient beaucoup, leur énergie, pour ce terre en particulier parce que, par accident, il est né dans cette vie sur cette terre. Tout est décrit dans le bhagavata. Yasyātma-buddhiḥ kuṇape tri-dhātuke sva-dhīḥ kalatrādiṣu bhauma ijya-dhīḥ. Bhauma signifie la terre. Donc ce qui se passe. C'est ce qu'on appelle l'illusion. Il n'a aucun lien avec toutes ces choses. Quand on sait que "je n'ai aucun lien avec ce corps, ce pays, cette femme, ces enfants, ce soc... Ils sont tous illusoire," c'est ce que l'on appelle la libération.