FR/Prabhupada 0764 - Les travailleurs ont pensé, "Jésus-Christ doit être un des travailleurs"

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Les travailleurs ont pensé, "Jésus-Christ doit être un des travailleurs"
- Prabhupāda 0764


Lecture on SB 2.3.14-15 -- Los Angeles, May 31, 1972

Alors allez-ville en ville, de village en village. Prêcher cette conscience de Kṛṣṇa. Apportez-les à la vie, pour que cette frustration s'arrête. Les dirigeants de la société, les politiciens, ils doivent prendre soin où ils vont. Donc il est dit, kathā hari-kathodarkāḥ satāṁ syuḥ sadasi dhruvam (SB 2.3.14). Par conséquent, si nous discutons ce hari-katha... Nous discutons Srimad-Bhagavatam, hari-Katha. Donc kathā, hari-kathā, udarkāḥ satāṁ syuḥ sadasi dhruvam. Si il est discuté parmi les dévots, alors on peut comprendre. Ce livre, Srimad-Bhagavatam, a une valeur parmi les dévots. Et pour les autres, ils peuvent acheter. Ils voient que "Qu'est-ce que c'est? Verset sanskrit, quelque chose écrit. Chiffon de papier." Vous voyez. Tout comme ce journal, pour nous, est bout de papier. Nous ne nous soucions pas pour elle. Mais ils gardent très attentivement sur ​​la poitrine, "Oh, il est si beaux." (rires)

Les Journal dans les pays occidentaux est si populaire. Un monsieur m'a raconté une histoire, qu'un prêtre chrétien alla prêcher la religion chrétienne à Sheffield. Sheffield, où est-il? En Angleterre? Ainsi, les travailleurs, les ouvriers, il prêchait parmi eux que "Seigneur Jésus-Christ va vous sauver. Si vous ne prenez pas l'abri de Seigneur Jésus-Christ, alors vous irez en enfer". Alors tout d'abord il, "Qui est Jésus-Christ? Quel est son numéro?" Cela signifie t-il, pensaient-ils, "Jésus-Christ doit être l'un des travailleurs, et tout travailleur a un numéro, (rires) alors quel est son numéro?" Ainsi, "Non, Jésus-Christ, il est fils de Dieu. Ainsi, il n'a pas de numéro. Il n'est pas travailleur." Ensuite, "Qu'est-ce que l'enfer?" Puis il a décrit, "l'enfer est très humide, très sombre," et ainsi de suite, ainsi de suite. Alors ils se turent. Parce qu'ils travaillent dans les mines. Il est toujours sombre et humide. (rires) (Prabhupada rit) Alors, quelle est la différence entre l'enfer et ce, que l'on appelle, les mines? Ils se turent. Mais quand le prêtre dit: "Il n'existe pas de journal", "Oh, Oh, horrible!" (rires) Il n'existe pas de journal. (Prabhupada rit) Par conséquent, dans votre pays, tant de gros, gros, Je veux dire, des paquets de journaux, ils sont distribués.