FR/Prabhupada 0868 - Nous fuyons une existence affreuse – Vous fuyez le bonheur

From Vanipedia


Nous fuyons une existence affreuse – Vous fuyez le bonheur
- Prabhupāda 0868


750629 - Morning Walk - Denver

Prabhupāda : Nous n’allons pas construire. Est-ce fuir le monde ou est-ce être intelligent ? Qu’ils triment dur et nous en donnent les fruits, nous en profiterons. C’est être intelligent, ce n’est pas fuir. C’est la situation actuelle, les capitalistes font travailler ces gredins comme des ânes dans des usines, et ils se paient, eux, du bon temps. C’est de l’intelligence. Ce n’est pas fuir. Connaissez-vous l’histoire du cerf et du chacal ? (rires) Un chacal était tombé dans un puits humide, et il ne pouvait pas remonter. Un cerf passait par là : – Qu’est ce que vous... – C’est bien plaisant ici. Voyez comme je danse. L’environnement est très agréable. Le cerf tomba alors lui aussi. Dès qu’il fut tombé, le chacal monta sur les bois du cerf et il se sortit d’affaire. C’est de l’intelligence. Que ces gredins travaillent dur à nous faire un beau parc, nous en tirerons profit. C’est de l’intelligence. On l’appelle ajāgara-vṛtti. ajāgara-vṛtti. ajāgara signifie... C’est un grand serpent, on l’appelle ajāgara. La souris creuse un trou pour y vivre. Elle s’y installe confortablement, mais l’ajāgara passe par là, mange la souris et s’installe confortablement à sa place. Nous suivons cette ligne, ajāgara vṛtti. Qu’ils s’activent à faire un trou confortable, nous prendrons possession des lieux et en profiterons. (coupure) À Los Angeles les commerçants nous demandent : « Vous ne travaillez pas, vous vivez confortablement alors que nous travaillons dur mais nous ne pouvons pas vivre aussi bien. ». Mais dès que nous demandons : « Venez nous rejoindre. » ils refusent : « Non, nous allons continuer de travailler. » Nous demandons à tout le monde : « Venez voir. » Ils ne viennent pas. C’est qu’ils sont envieux. Ils disent que nous fuyons le monde, que nous vivons confortablement mais sur le dos des gens. C’est leur envie. Ils voient “Ils ont plein de voitures, leurs visages sont lumineux, ils mangent à leur faim, ils n’ont pas de problèmes.” Ils sont envieux.

Harikeśa : Ils viendraient très vite s’ils savaient comment le faire.

Prabhupāda : Comment ?

Harikeśa : S’ils savaient comment le faire ils viendraient très vite.

Prabhupāda : Nous les invitons pourtant : « Venez. » Pourquoi ne viennent-ils pas ? Ça leur est difficile. Chanter Hare Kṛṣṇa et danser, oh là là, quelle tâche ! Ils ne viendront pas. Le plus difficile pour eux, c’est quand ils apprennent qu’il n’y a ni thé, ni alcool ni viande ni cigarette : « Oh là là, que des interdictions ! » Savez-vous ce que le responsable du recrutement du service militaire nous a dit ? Un responsable du recrutement du service militaire est venu voir si des jeunes gens avaient joint le mouvement pour la conscience de Kṛṣṇa pour échapper au service militaire, « Qu’y a-t-il de si plaisant ici ? Ils vous ont rejoint au lieu d’aller... » Mais lorsqu’il apprit qu’il n’y a ni viande ni alcool ni cigarette ni jeu de hasard, il dit : « C’est plus difficile chez vous. Mais ils viennent quand même. » Plus difficile qu’aller au combat. Comme c’est merveilleux. Pour les karmis, c’est très difficile. Le Marquis Zetland a même dit : « Oh, c’est impossible à suivre. » C’est en effet impossible. Le Dr ... professeur Judah a eu un compliment : « C’est formidable de voir que de toxicomanes ces garçons sont devenus conscients de Kṛṣṇa. » On peut assurément dire que “nous fuyons une existence affreuse : la consommation de viande, la boisson, l’intoxication.” Nous fuyons ces choses, mais nous ne fuyons pas le bonheur. Vous fuyez le bonheur. Hare Rāma Hare Rāma…

Satsvarūpa : Un psychologue a dit qu’une responsabilité bien comprise consiste à profiter de la vie sexuelle, et qu’alors nous sommes…

Prabhupāda : Le porc aime bien ça lui-aussi. Quelle différence y a-t-il alors entre un porc et vous ? Le porc jouit sans réserve. Les chats et les chiens aussi. Quel intérêt y a t-il alors à devenir être humain civilisé ? Le porc se régale même mieux que vous de la vie sexuelle. Vous discernez : “C’est ma sœur, c’est ma mère, c’est ma fille.” Mais ce discernement n’existe pas chez le porc. Devenez alors un porc, vous recevrez un corps pour ça dans votre prochaine vie.