FR/Prabhupada 0951 - Sur le sommet de manguier Il est un fruit très affiné

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Sur le sommet de manguier Il est un fruit très affiné
- Prabhupāda 0951


720902 - Lecture Festival Sri Vyasa-puja - New Vrindaban, USA

Prabhupāda: Ainsi, le mouvement pour la conscience de Krishna est tellement agréable, que il fait une personne parfaite en tout. Parfait dans la connaissance, parfaite en force, parfait dans l'âge, tout. Nous avons besoin de tant de choses. Donc, cette perfection de la vie, le processus comment rendre la vie parfaite, descend du Krishna. Krishna, Il est à l'origine de tout. Par conséquent, la connaissance de la perfection est également venant de lui, et périodiquement périodiquement signifie après des millions et des millions d'années-Krishna vient. Il vient une fois dans un jour de Brahma. Donc les jours de Brahma, même un jour, l'espace d'une journée, il est très difficile à calculer. Sahasra-yuga-paryantam arhad yad brāhmaṇo viduḥ (BG 8.17). Signifie un jour de Brahma environ 433 millions d'années. Ainsi, dans chaque jour de Brahmâ, Krishna vient, une fois par jour. Cela signifie que, après une période de 433 millions d'années il vient. Pourquoi? Pour donner une connaissance parfaite de la vie, comment un être humain doit vivre pour lui rendre la vie parfaite. Donc, la Bhagavad-gita est là, parlée par Krishna dans ce millénaire, en ce jour. Or, un jour de Brahma nous traversons la vingt-huitième millénaire. Non, vingt-huitième... À l'époque de Brahmâ il ya soixante et un Manus et une Manu vit pour... C'est aussi beaucoup de millions d'années, soixante-douze millénaires.

Donc, nous ne sommes pas intéressés maintenant sur le calcul de la connaissance parfaite. Cette parfaite connaissance vient de Dieu, ou Krishna, et il est distribué par le système parampara, par succession disciplique. L'exemple est juste là, un manguier. Sur le haut de manguier. il ya un fruit très mûr, et cetfruits doit être goûté. Donc, si je laisse tomber le fruit du haut, il sera perdu. Par conséquent, il est remis, après un, après un, après... Puis il descend. Donc, tous les processus de la connaissance védique prend de l'autorité. Et il descend à travers la succession disciplique. Tout comme je l'ai déjà expliqué, Krishna donne la connaissance, la connaissance parfaite, à Brahma, et Brahma donne les connaissances nécessaires a Narada. Narada donne les connaissances nécessaires a Vyasa. Vyasa donne les connaissances nécessaires a Madhvacarya. Madhvacarya donne la connaissance à sa succession disciplique, plus tard, à Madhavendra Puri. Madhavendra Puri donne cette connaissance à Isvara Puri. Īśvara Puri donne cette connaissance à Caitanya Mahaprabhu, Seigneur Chaitanya. Il offre cette connaissance à ses disciples immédiats, les six Gosvamis. Les six Gosvamis fournit les connaissances nécessaires a Srinivasa Ācārya, Jiva Gosvami. Puis Kaviraja Gosvami, puis Visvanatha Cakravarti, puis Jagannātha Dasa Babaji, puis Bhaktivinoda Thakura, puis Gaura Kisora Dasa Babaji Maharaja, puis mon maître spirituel, Bhaktisiddhanta Sarasvatî. Ensuite, nous distribuons les mêmes connaissances.

Dévots: Jaya Prabhupāda! Haribol!

Prabhupāda: Nous ne fabriquons pas des connaissances, car comma nous pouvons les fabriquer? Parfaite connaissance signifie que je dois être parfait. Mais je ne suis pas parfait. Chacun de nous, quand je parlais, parce que... Nous ne sommes pas parfaits, car dans notre vie conditionnelle, nous avons quatre défauts. Le premier défaut est que nous nous engageons a l'erreur. Chacun d'entre nous qui sont assis ici, personne ne peut jurer qu'il n'a jamais commis aucune erreur dans la vie. Non, c'est naturel. "L'erreur est humaine."