FR/Prabhupada 1043 - Nous ne buvons pas de coca-cola. Nous ne buvons pas de pepsi-cola. Nous ne fumons pas

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Nous ne buvons pas de coca-cola. Nous ne buvons pas de pepsi-cola. Nous ne fumons pas
- Prabhupāda 1043


751002 - Lecture SB 07.05.30 - Mauritius

Si un individu est accro à cette façon matérielle de la vie, il ne peut pas comprendre, ou ne peut pas être convaincu, à propos de la conscience de Kṛṣṇa. Dans la Bhagavad-gītā aussi, il est dit que,

bhogaiśvarya-prasaktānāṁ
tayāpahṛta-cetasāṁ
vyavasāyātmikā buddhiḥ
samādhau na vidhīyate
(BG 2.44)

Ceux qui sont trop attaché à la manière matérialiste de vie — cela veut dire le plaisir des sens... Le mode de vie matérialiste signifie la satisfaction des sens. Quelle est la différence entre la vie spirituelle et la vie matérielle? Ces garçons, ces garçons venus d'Europe et d'Amérique, ils ont adopté cette vie spirituelle, cela veut dire qu'ils ont arrêté le processus de la satisfaction des sens. Pas de sexe illicite, pas de consommation de viande, pas de jeu, pas d'intoxication. Ceci est mode de vie matérialiste. Sinon, où est la différence entre cette vie et l'autre vie?

Donc, si nous nous en tenons à la façon matérialiste de la vie, il sera très, très difficile de comprendre ce mouvement de la conscience de Kṛṣṇa. Matir na kṛṣṇe parataḥ svato vā mitho 'bhipadyeta gṛha-vratānām (SB 7.5.30). Pourquoi? Maintenant, adānta-gobhiḥ. Adānta signifie incontrôlé. Incontrôlé. Nos sens sont incontrôlés. Ce matin, quand je me promenais sur la plage, nous avons trouvé tant de choses - la capsule de coca-cola, des mégots de cigarettes et tant d'autres choses. Alors, quelle est la nécessité de cette Coca-cola? Vous ne trouvez pas toutes ces choses dans notre société. Nous ne buvons pas de coca-cola. Nous ne buvons pas de pepsi-cola. Nous ne fumons pas. Beaucoup de choses qui se vendent sur le marché en quantité énorme par l'annonce, par la victimisation des pauvres clients... Mais ils sont appelés des choses inutiles. Il n'y a pas besoin de ces choses. Mais adānta-gobhiḥ, parce que les sens ne peuvent être contrôlés, ils font des affaires. Ils font des affaires, chose inutile. Donc, nous devons contrôler les sens. Si nous voulons vraiment la vie spirituelle, si nous voulons vraiment être libérés de ces griffes matérielles, alors nous devons apprendre à contrôler les sens. Cela est voulu. Tel est le but de la vie humaine. Tel est le but de la vie humaine. La vie humaine n'est pas destinée à imiter la vie des chats et des chiens et des porcs. Cela n'est pas la vie humaine.