FR/Prabhupada 1047 - Il a pris un certain faux devoir et il travaille dur pour cela, donc il est un âne

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Il a pris un certain faux devoir et il travaille dur pour cela, donc il est un âne
- Prabhupāda 1047


750712 - Lecture SB 06.01.26-27 - Philadelphia

Donc, nous avons à décider, cette forme humaine de la vie. Mais si vous n'avez aucune information sur "quel sera mon prochain corps", si vous ne croyez pas... Croiez vous ou pas, il n'y a pas d'importance; la loi de la nature va agir. Si vous dites, "Je ne crois pas à la prochaine vie," vous pouvez dire comme ça, mais la loi de la nature va agir. Karmaṇā daiva-netreṇa (SB 3.31.1). Ainsi comme vous agissez, selon cela, vous préparez votre prochain corps. Donc, après la mort - après la mort signifie que lorsque ce corps est terminé - alors vous obtenez un autre corps immédiatement, parce que vous avez déjà fait le travail sur le terrain, quel genre de corps que vous obtiendrez.

Alors cet homme, Ajāmila, était engagé en prennant soin de son enfant très bien, et l'esprit tout entier était absorbé dans l'enfant. Alors... (Quelqu'un fait un commentaire) (à côté :) Ne dérangez pas. Par conséquent, il a été décrit comme mūḍha. Ici, il est dit, bhojayan pāyayan mūḍhaḥ. Nous oublions qu'un jour cela s'en vient. Cela s'en vient. Cela est appelé mṛtyu, la mort. Nous oublions cela. Ceci est notre imperfection. Donc, cet homme a oublié qu'il était très occupé en étant un père affectueux ou un mari affectueux. Ou quoi que ce soit. J'ai eu tellement de relations. Comme un ami affectueux ou un ennemi envieux, nous avons obtenu une certaine relation. Tout le monde, dans ce monde, nous avons obtenu certains, il peut être soit affectueux ou envieux; peu importe. Donc de cette manière nous vivons, en oubliant que la mort s'en vient. Par conséquent, nous sommes mūḍha.

Mūḍha signifie coquin, âne, qui ne sait pas ce qui est l'intérêt réel. Tout comme l'âne. Âne, le... Mūḍha signifie âne. L'âne ne connaît pas son propre intérêt. Nous avons vu que l'âne est chargé avec trois tonnes de tissu par le blanchisseur, et il ne peut pas aller; encore, il doit le faire. Et il ne sait pas que "je charge tant de tonnes de tissu sur mon dos, et quel est mon intérêt avec cela? Pas un seul chiffon n'est à moi". Donc, l'âne n'a pas un tel sens. Âne signifie qu'il n'a pas un tel sens. Il pense: "C'est mon devoir. Pour charger sur moi tellement de vêtements, cela est mon devoir." Pourquoi est-il du devoir? Maintenant, "Parce que le blanchisseur vous donne de l'herbe." Donc, il n'a pas le sens que "De l'herbe, je peux trouver partout. Pourquoi ai-je pris ce devoir?" Ceci est la... Tout le monde est inquiet de son devoir. Quelqu'un est politicien, quelqu'un est maître de maison, quelqu'un est quelque chose d'autre. Mais parce qu'il a pris un faux devoir et il travailler dur pour cela, donc il est un âne. Il oublie son véritable affaire. L'affaire réel est que la mort viendra. Elle ne va pas m'éviter. Tout le monde dit, "Aussi sûr que la mort." Maintenant, avant de mourir, je dois agir d'une telle manière que je puisse avoir une position à Vaikuṇṭha, à Vṛndāvana, et que je puisse avoir la vie permanente à vivre avec Kṛṣṇa. Ceci est notre véritable devoir. Mais nous ne savons pas cela. Na te viduḥ svārtha-gatiṁ hi viṣṇum (SB 7.5.31).