FR/Prabhupada 0003 - L'homme est aussi femme

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

L'homme est aussi femme
- Prabhupāda 0003


Lecture on SB 6.1.64-65 -- Vrndavana, September 1, 1975

tām eva toṣayām āsa
pitṛyeṇārthena yāvatā
grāmyair manoramaiḥ kāmaiḥ
prasīdeta yathā tathā
(SB 6.1.64)

Donc après avoir vu la femme, il méditait continuellement, vingt-quatre heures, à ce sujet - désirs concupiscents. Kāmais tais tair hṛta-jñānāḥ (BG 7.20) - Quand une personne devient concupiscente, elle perd toute intelligence. Le monde entier avance sur la base de ces désirs concupiscents. Ainsi est le monde matériel. Et parce que je suis concupiscent, vous êtes concupiscent, chacun d'entre nous l'est, donc dès que mes désirs ne sont pas satisfaits, vos désirs ne sont pas satisfaits, alors je deviens votre ennemi, vous devenez mon ennemi. Je ne peux vous voir faire de très bons progrès. Vous ne pouvez me voir faire de très bons progrès. Voilà le monde matériel: l'envie, les désirs concupiscents - kāma, krodha, lobha, moha, mātsarya - c'est la base de ce monde matériel.

Donc, il est devenu ... La formation était qu'il s'entraîne pour devenir un brāhmaṇa - śamo, dama - mais son progrès devint un échec du fait d'être attaché à une femme. Par conséquent, selon la civilisation védique, la femme est acceptée comme obstacle à l'avancement spirituel. La fondation de cette civilisation est de savoir comment éviter ... la femme... Ne pensez pas que seulement la femme est " femme ". L'homme est aussi " femme ". Ne pensez pas que la femme est condamnée et que l'homme ne l'est pas. Femme signifie : " objet de jouissance ", et homme signifie : "jouisseur". Ainsi ce sentiment, ce sentiment est condamné. Si je vois une femme comme un objet de plaisir, alors je suis "homme". Et si la femme de même voit un homme comme un objet de plaisir, elle est également " homme ". " Femme " signifie : source de plaisir, et homme signifie : jouisseur. Quiconque a le désir de vouloir jouir est considéré comme " homme ". Voici donc les deux sexes destinés... tout un chacun planifie: « Comment puis-je jouir? » Par conséquent il est puruṣa - artificiellement. Autrement, à l'origine, nous sommes tous prakṛti, jīva - une femme ou un homme, ce n'est qu'apparence extérieure.