FR/Prabhupada 0004 - Ne vous abandonnez pas à n'importe quel insensé

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Ne vous abandonnez pas à n'importe quel insensé
- Prabhupāda 0004


Lecture on BG 10.2-3 -- New York, January 1, 1967

Le processus est... Cela est également mentionné dans la Bhagavad-gītā: Tad viddhi pranipātena paripraśnena sevayā (BG 4.34). Si vous voulez comprendre cette science transcendantale, alors vous devez suivre ce principe. Quel est-il?: Tad viddhi pranipātena - vous devez vous soumettre. La même chose, tout comme namanta eva - à moins de devenir humble vous ne pourrez pas être une âme soumise. Et à qui?: Pranipāta (se soumettre). Où trouverez-vous cette personne?: "voilà la personne à qui je peux me soumettre". Cela signifie que nous devons faire un petit contrôle au sujet de la personne. Cela est le minimum que vous devez savoir. Ne vous soumettez pas à n'importe quel insensé. Vous devez...

Et comment savoir s'il est intelligent ou insensé? Cela est également mentionné dans les śāstras. C'est mentionné dans la Kaṭha Upaniṣad: Tad viddhi praṇipātena pari (BG 4.34)... La Kaṭha Upaniṣad dit: tad-vijñānārthaṁ sa gurum evābhigacchet śrotriyaṁ brahma-niṣṭham [MU 1.2.12]. Le mot śrotriyam signifie: celui qui vient d'une filiation spirituelle. Et quelle est la preuve qu'il vient bien d'une filiation spirituelle?: brahma-niṣṭham. Brahma-niṣṭham signifie: qu'il est pleinement convaincu de la Vérité Suprême et Absolue. C'est donc là que vous devez vous abandonner - Praṇipāta. Praṇipāta veut dire: prakṛṣṭa-rūpeṇa nipātam - sans réservation. Si vous découvrez une telle personne, alors soumettez-vous à elle - praṇipāta - et essayez de la servir, essayer de lui plaire, et enquérez-vous auprès d'elle. Tout se révélera. Vous devez trouver une telle personne autorisée et vous soumettre à elle. Se soumettre à elle signifie se soumettre à Dieu, car elle est le représentant de Dieu. Il vous est permit de poser des questions, non pas pour passer le temps, mais pour comprendre. C'est ce qu'on appelle: paripraśna - ceci est le processus.

Donc tout est là. Nous devons simplement l'adopter. Mais si nous n'adoptons pas le processus et perdons simplement notre temps en intoxication, en spéculation et toutes sortes d'activités absurdes, oh!, ce ne sera jamais possible. Vous ne pourrez jamais comprendre qui est Dieu. Dieu n'étant pas compréhensible même par les demi-dieux et par les grands sages que dire de nos efforts minuscules? Donc ceci est le processus. Et si vous suivez - asammūḍhaḥ, asammūḍhaḥ - si vous suivez les principes lentement mais sûrement - "asammūḍhaḥ": sans aucun doute -, si vous le faite ... cela est la: ... "Pratyakṣāvagamaṁ dharmyam" - si vous suivez, vous comprendrez, par vous-même: "oui, j'obtiens quelque chose".

Il ne s'agit pas d'être aveugle, de suivre aveuglément. En suivant les principes, vous allez comprendre. Tout comme si vous mangez de bons aliments nourrissants, vous vous sentirez fort et votre faim sera assouvie, sans avoir à le demander à quiconque. Vous le sentirez vous-même. De même, si vous venez sur la bonne voie et si vous suivez les principes, vous comprendrez: "Oui, je progresse" - pratyaksa... Dans le neuvième chapitre, Il a dit: pratyakṣāvagamaṁ dharmyaṁ susukham - c'est très facile et vous pouvez le faire dans la bonne humeur.

Et quel est le processus? Nous chantons Hare Kṛṣṇa, mangeons du kṛṣṇa-prasāda, étudions la philosophie de la Bhagavad gītā et écoutons de la belle musique. Est-ce très difficile? Est-ce très difficile? Pas du tout. Ainsi par ce processus vous serez asammūḍhaḥ et personne ne pourra vous duper. Mais si vous voulez être dupé, il y a plein de charlatans. Donc ne faites pas une société de charlatans et de dupes. Il suffit de suivre le système paramparā comme il est prescrit dans la littérature védique, comme c'est recommandé par Kṛṣṇa. Essayez de le comprendre d'une source autorisée et essayez de l'appliquer dans votre vie.

Puis: "asammūḍhaḥ sa martyeṣu". Martyeṣu signifie... Martya signifie: ceux qui sont éligibles à mourir. Qui sont-ils?: Les âmes conditionnées, en commençant par Brahmā jusqu'à la toute petite fourmi - ils sont tous martya. Martya signifie: "que viendra le moment où ils vont mourir" - d'où: "martyeṣu". Parmi les mortels mourants il devient le plus intelligent - asammūḍhaḥ sa martyeṣu. Pour quelle raison?: Sarva-pāpaiḥ pramucyate - il est libre de toutes sortes de réactions d'action pécheresse. Dans ce monde - dans ce monde matériel je veux dire - consciemment ou inconsciemment, nous commettons toujours des actes pécheurs. Nous devons donc nous éloigner de leurs réactions. Et comment nous en éloigner? Cela est également énoncé dans la Bhagavad-gītā : Yajñārthāt karmaṇo 'nyatra loko 'yaṁ karma-bandhanaḥ (BG 3.9). Si vous agissez seulement pour Kṛṣṇa... -Yajña veut dire Viṣṇu ou Kṛṣṇa - si vous agissez seulement pour Kṛṣṇa, alors vous êtes libéré de toutes réactions - Śubhāśubha-phalaiḥ: que nous fassions quelque chose de propice ou non.

Pour ceux qui sont dans la conscience de Kṛṣṇa et agissent de cette façon, ils n'ont rien à voir avec ce qui est propice ou peu propice parce qu'ils sont en contact avec le plus propice - Kṛṣṇa. Ainsi donc: sarva-pāpaiḥ pramucyate - ils deviennent libre de toutes les réactions des activités pécheresses. Ceci est le processus, et si nous l'adoptons, ultimement, nous pouvons entrer en contact avec Kṛṣṇa et notre vie devient un succès. Le processus est très simple, et nous pouvons - tout le monde - peut l'adopter. Merci beaucoup