FR/Prabhupada 0611 - Ne faites pas de ces temples des lieux de stockage

From Vanipedia


Ne faites pas de ces temples des lieux de stockage
- Prabhupāda 0611


Lecture on SB 1.7.27 -- Vrndavana, September 24, 1976

Ainsi, au moins nous, les Indiens, nous sommes entraînés comme cela. Non seulement entraînés, nous sommes nés dévots. Toute personne qui a pris naissance en Inde, a reçu une facilité spéciale. Dans leur naissance précédente, ils se sont livré à de nombreuses austérités, beaucoup d'austérités. Même les demi-dieux souhaitent également prendre naissance en Inde et avoir cette chance. Donc, l'Inde... Ne pensez pas... Inde signifie cette planète, Bhāratavarṣa. C'est une opportunité. Donc, nous ne devrions pas penser - Si nous pensons "Voici une statue de pierre," Cela ne durera pas longtemps. Galagraha. Ce ne sera plus vigraha, mais galagraha. Supposons que j'ai établi ce temple. Maintenant, sous ma direction, mes disciples adorent la vigraha. Vigraha désigne la forme du Seigneur, rūpa. Mais s'ils ne suivent pas les principes régulateurs, alors après ma mort, ce sera galagraha, un fardeau, «Notre crapule de Guru Maharaja a établi ce temple, et nous devons faire l'adoration, Nous lever tôt le matin, que des problèmes. "Ce sera... C'est ce qu'on appelle galagraha, un fardeau, "Il nous a laissé un fardeau." C'est le risque. Puis ce grand temple sera mal géré, et vous verrez "Ceci se casse" et "Ce n'est pas propre», et il n'y a aucune attention. Ce sera notre... C'est ce qu'on appelle galagraha: «Le gredin nous a donné un fardeau."

C'est très difficile. Si nous avons perdu..., si nous avons perdu ce sentiment que "Voici Krishna. Voici une chance de Le servir..." Sākṣād-dharitvena Samasta-śāstraiḥ... Pas cela. Sri vigrahārādhana-nitya-nana-śṛṅgāra-tan-Mandira-mārjanādau. Dès que... Par conséquent, nous sommes très vigilants, "pourquoi vous n'avez pas fait ceci, pourquoi vous ne faites pas cela? Pourquoi...?" Dès que le sentiment du service de dévotion est perdu, ce temple sera un fardeau. Ça se passe ainsi. Ce sera un grand temple à gérer, ce sera un grand fardeau. Alors ils sentent un fardeau. Par conséquent, ça ne les dérange pas si parfois un endroit se détériore. "Très bien, d'abord nous mangeons avec l'argent que nous avons." C'est la position. Vigraha et galagraha. Vous devez comprendre. Si nous oublions que "Voici Krishna personnellement présent. Nous devons Le recevoir très bien. Nous devons Lui donner de la bonne nourriture, de bos vêtements... "Alors c'est du service. Et dès que le sentiment est que "Voici une idole de pierre" - ils disent parfois «le culte des idoles» - "Et nous avons été chargés de l'habiller, de lui donner..., juste des ennuis." Alors c'est fini. Fini. Cela arrive partout maintenant. J'ai vu à Nasik dans beaucoup, beaucoup de grands temples il n'y a pas de pujari, et les chiens font leurs excréments. Non seulement ils se détériorent... Dans les pays occidentaux aussi les églises sont fermées. De grosses, grosses églises, à Londres, j'ai vu, de très grandes églises, mais elles sont fermées. Quand il y a la réunion le dimanche, le gardien, deux ou trois hommes et une vieille dame viennent. Personne ne vient. Et nous achetons. Nous avons acheté plusieurs églises. Parce quelles sont désormais inutiles. À Los Angeles, nous en avons achetée, et plusieurs autres également. À Toronto, nous en avons récemment achetée une. De grosses églises. Mais ils ne voulaient pas nous la vendre. Dans une église le prêtre a dit: «Je vais mettre le feu dans cette église, mais je ne la donnerai pas à Bhaktivedanta Swami" Cette église Toronto était comme ça aussi. Et à Melbourne, la condition de vente était que "vous devez démanteler ce bâtiment." Nous avons dit, "Pourquoi?" Il a répondu, "Si vous l'utilisez comme temple, alors nous ne vous le donnerons pas." Ils ont refusé. Vous le saviez? Donc, ils n'aiment pas que «Ce mouvement pour la conscience de Krishna va acheter nos églises et installer des déitées de Radha-Krishna." Ils n'aiment pas cela.

Ainsi, non seulement les églises dans les pays occidentaux; ici aussi. Dès que vous perdrez l'esprit de service, ce temple deviendra un lieu de stockage, c'est tout. Plus de temple. Nous devons donc maintenir cet esprit de service. C'est la raison pour laquelle nous insistons tellement, «Pourquoi n'y a t-il pas de fleurs fraîches?" Si vous pensez, "Voici une statue de pierre. Quelle est l'importance que les fleurs soient fraîches ou fanées? Nous devons donner une fleur. C'est tout." Mais pas de sentiment, que «Voici Krishna. Nous devons offrir des fleurs fraîches." Tout comme je suis un homme vivant, si vous me donnez une fleur fraîche, et si vous m'apportez des ordures, et que vous me les donnez. Pensez-vous que je serai heureux? Donc, ce sentiment est en train de se perdre, même au début, «Nous allons satisfaire cette statue avec des fleurs de la poubelle. Il ne va pas protester." Oui, Il ne protesta pas. Mais votre vie sera terminée. La protestation viendra de cette façon. Dès que vous avez perdu le sentiment, bhāva, budhā bhāva-samanvitāḥ (BG 10.8)... Qui peut adorer Krishna? Quand il y a bhāva, sthāyi-bhāva. Cela a été discuté dans le Bhakti-rasamrta-sindhu, ce qu'est bhāva. Mais si vous n'avez pas bhāva, alors vous êtes au niveau matériel, kaniṣṭha-Adhikari. Juste un show. On ne peut pas faire semblant très longtemps. Le show sera vite terminé.