FR/Prabhupada 0971 - Tant que vous êtes dans la conception corporelle de la vie, vous n'êtes pas mieux que l'animal

From Vanipedia
Jump to: navigation, search
Go-previous.png Page Précédente - Vidéo 0970
Page Suivante - Vidéo 0972 Go-next.png

Tant que vous êtes dans la conception corporelle de la vie, vous n'êtes pas mieux que l'animal
- Prabhupāda 0971


730400 - Lecture BG 02.13 - New York

Les yogis, ils essaient également de comprendre par l'exercice physique. Le jnanī essaie également de connaître, de comprendre pleinement que "je ne suis pas ce corps." Et les karmīs, ils ne peuvent pas comprendre. Ils sont comme les animaux. Les animaux ne peuvent pas comprendre qu'ils ne sont pas le corps.

Donc, en se tenant aux faits, les karmīs, jnanīs, yogīs, sont un peu, peut-être plus élevés que les animaux. C'est tout. Ils sont sur la plateforme de l'animal, mais il est un peu élevée. Donc, je donne cet exemple, peut-être vous l'avez entendu - sur le côté sec des selles. En Inde, ils défèquent sur le champ libre. Ainsi, à la fin de la journée, car il ya du soleil, la face supérieure des selles devient desséchée. Et le côté inférieur, encore humide. Donc, quelqu'un dit, "Ce côté est très bon." (Rires) Il ne sait pas. Ce sont des selles après tout. (Rires) De ce côté ou de l'autre côté. Donc, ces coquins, ils sont dans la conception corporelle de la vie, et ils pensent que "je suis nationaliste", "je suis yogi," "je suis ceci, je suis cela, je suis celui qui..." Vous voyez. Telle est la philosophie.

Tant que vous êtes dans la conception corporelle de la vie, vous n'êtes pas mieux que l'animal. Telle est la philosophie Bhāgavata. Vous êtes animal.

yasyātma-buddhiḥ kuṇape tri-dhātuke
sva-dhīḥ kalatrādiṣu bhauma ijya-dhīḥ
yat-tīrtha-buddhiḥ salile na karhicij
janeṣv abhijñeṣu sa eva go-kharaḥ
(SB 10.84.13)

Alors, go-kharaḥ veut dire, go veut dire vache, kharaḥ signifie âne. Animaux. Alors, qui est-ce? Maintenant yasyātma-buddhiḥ kuṇape tri-dhātu. Ce sac de tri-dhātu - kapha pitta vāyu - si l'on pense que "je suis ce corps, Je suis ce corps, et, dans les relations corporelles,..." Parce que par les rapports corporels j'ai obtenu ma famille, la société, les enfants, femme, pays, et donc ils sont à moi. Donc yasyātma-buddhiḥ kuṇape tri-dhā..., sva-dhīḥ. Sva-dhīḥ signifie penser: "Ils sont à moi, je suis à eux.". Sva-dhīḥ kalatrādiṣu. Kalatra signifie femme. Grâce à la femme, nous obtenons les enfants, nous nous étendons.

Le mot sanskrit est strī. Strī veut dire expansion. Je reste un. Dès que j'ai une femme, je devient deux. Puis trois, puis quatre, puis cinq. Comme ça. Cela, on appelle strī. Donc, notre expansion, ces expansions, ces expansions matérielles, l'expansion corporelle, signifie l'illusion. Janasya moho 'yam ahaṁ mameti (SB 5.5.8). Cette illusion augmente, que "je suis ce corps, et en relation corporelle, tout est à moi." Ahaṁ mama. Ahaṁ signifie "je", et mama signifie "moi."