Please join, like or share our Vanipedia Facebook Group
Go to Vaniquotes | Go to Vanisource


Vanipedia - the essence of Vedic knowledge

FR/Prabhupada 0052 - La différence entre un bhakta et un karmi

From Vanipedia


La différence entre un bhakta et un karmi
- Prabhupāda 0052


Lecture on SB 1.2.9-10 -- Delhi, November 14, 1973

Il s'agit de la distinction entre la bhakti et le karma. Le karma est la satisfaction des sens et la bhakti consiste à satisfaire le Seigneur. La même chose. C'est pourquoi les gens ne peuvent pas comprendre quelle est la différence entre un bhakta et un karmi. Le karmi satisfait ses propres sens et le bhakta satisfait les sens de Kṛṣṇa. Il doit y avoir la satisfaction des sens. Mais quand vous satisfaisez Kṛṣṇa, c'est appelé bhakti - Hṛṣīkeṇa hṛṣīkeśa-sevanaṁ bhaktir ucyate (CC Madhya 19.170). Hṛṣīka signifie, sens, sens purifiés. J'ai expliqué l'autre jour que:

sarvopādhi-vinirmuktaṁ
tat-paratvena nirmalam
hṛṣīkeṇa hṛṣīkeśa-
sevanaṁ bhaktir ucyate
(CC Madhya 19.170)

La bhakti ne signifie pas arrêter votre travail. La bhakti ne signifie pas le fanatisme sentimental. Ce n'est pas la bhakti. La bhakti signifie engager tous vos sens pour la satisfaction du propriétaire des sens. Cela s'appelle bhakti. Par conséquent le nom de Kṛṣṇa est Hrsīkeśa. Hṛṣīka signifie, sens. Et hṛṣīka īśa, Il est le contrôleur des sens.

En fait, nos sens ne fonctionnent pas de manière indépendante. Nous pouvons le comprendre. Kṛṣṇa les dirigent: Sarvasya cāhaṁ hṛdi sanniviṣṭo mattaḥ smṛtir jñānam apohanaṁ ca (BG 15.15). Mattaḥ smṛtir jñānam apohanaṁ ca - Un scientifique travaille parce que Kṛṣṇa l'aide et non parce qu'il travaille de façon indépendante, ce n'est pas possible, mais il recherche de cette façon. C'est pourquoi Kṛṣṇa lui donne du matériel. Mais en fait c'est Kṛṣṇa qui travaille. C'est expliqué dans les Upaniṣads. Sans le travail pour Kṛṣṇa, sans la vue, sans la perception de Kṛṣṇa, vous ne pouvez pas voir. Tout comme le soleil est expliqué dans la Brahma-saṁhitā : yac-cakṣur eṣa savitā sakala-grahāṇāṁ - Le soleil est l'un des yeux de Kṛṣṇa -

yac-cakṣur eṣa savitā sakala-grahāṇāṁ
rājā samasta-sura-mūrtir aśeṣa-tejāḥ
yasyājñayā bhramati sambhṛta-kāla-cakro
govindam ādi-puruṣaṁ tam ahaṁ bhajāmi
(Bs 5.52)

Par conséquent, le soleil étant l'un des yeux de Kṛṣṇa, parce que le soleil se lève et parce que le soleil vous voit, alors vous voyez. Vous ne pouvez pas voir de façon indépendante. Vous êtes tellement fier de vos yeux. Quelle est la valeur de vos yeux si il n'y a pas de soleil? Vous ne pouvez pas voir. Même cette électricité est dérivée du soleil. Donc, en fait, quand Kṛṣṇa voit, vous pouvez voir. C'est la position.

Donc nos sens... Dans la Bhagavad-gītā il est dit: sarvataḥ pāṇi-pādaṁ tat. Sarvataḥ pāṇi-pāda... Kṛṣṇa a Ses mains et Ses jambes partout. Qu'est-ce que cela? Mes mains, vos mains, vos jambes - c'est Kṛṣṇa. Tout comme si quelqu'un dit : « Je possède des agences partout dans le monde. » Donc, ces agences travaillent sous la direction de la "personne suprême". De même, Kṛṣṇa le fait aussi. Kṛṣṇa est donc appelé Hṛṣīkeśa, Hṛṣīkeśa. Donc notre occupation est... bhakti signifie que lorsque nous engageons notre hṛṣīka, nos indriyas, nos sens, au service du possesseur des sens, notre vie est parfaite. C'est parfait... Mais dès que nous désirons utiliser nos sens pour la satisfaction des sens, c'est ce qu'on appelle le karma. C'est ce qu'on appelle la vie matérielle.

Ainsi donc, pour un bhakta il n'y a rien de matériel. C'est īśāvāsyam idaṁ sarvam (ISO 1). Le bhakta voit que tout appartient à Kṛṣṇa: Īśāvāsyam idaṁ sarvaṁ yat kiñca jagatyāṁ jagat, tena tyaktena bhuñjīthā - Tout appartient à Kṛṣṇa. Donc tout ce que Kṛṣṇa nous donne... Tout comme un maître. Le maître attribue quelque chose au serviteur, « Vous pouvez profiter de cela. » - c'est prasādam : Prasāde sarva-duḥkhānāṁ hānir asyopajā... C'est la vie. Si vous devenez conscient de Kṛṣṇa, si vous comprenez que « Tout appartient à Kṛṣṇa, même mes mains et mes jambes, elles appartiennent aussi à Kṛṣṇa, toutes les parties de mon corps, elles appartiennent à Kṛṣṇa, alors elles doivent être utilisées pour Kṛṣṇa » , c'est ce qui est appelé bhakti:

anyābhilāṣitā-śūnyaṁ
jñāna-karmādy-anāvṛtam
ānukūlyena kṛṣṇānu-
śīlanaṁ bhaktir uttamā
(Brs. 1.1.11)

C'est ce que Kṛṣṇa a fait, euh, Arjuna a fait. Il voulait satisfaire ses sens en refusant de se battre, mais, après avoir entendu la Bhagavad-gītā, il a accepté : « Oui, Kṛṣṇa est la Personne Suprême. »

ahaṁ sarvasya prabhavo
mattaḥ sarvaṁ pravartate
iti matvā bhajante māṁ
budhā bhāva-samanvitāḥ
(BG 10.8)

Ces choses sont très bien expliquées dans la Bhagavad-gītā. C'est l'étude préliminaire de la vie spirituelle. Et si nous sommes réellement convaincus des enseignements de la Bhagavad-gītā, alors nous nous abandonnons à Kṛṣṇa. Kṛṣṇa veut cela. Sarva-dharmān parityajya mām ekaṁ śaraṇaṁ vraja (BG 18.66) - c'est ce qu'Il veut. Lorsque nous acceptons effectivement ce processus, cela est appelé śraddhā. Le sens de śraddhā a été expliqué par Kavirāja Gosvāmī.