FR/Prabhupada 1058 - Celui qui a énoncé la Bhagavad-gita est le Seigneur, Sri Krishna

From Vanipedia
Jump to: navigation, search

Celui qui a énoncé la Bhagavad-gita est le Seigneur, Sri Krishna
- Prabhupāda 1058


660219-20 - Lecture BG Introduction - New York

Celui qui a énoncé la Bhagavad-gītā est le Seigneur, Śrī Kṛṣṇa. Il est fait mention de lui, à chaque page de la Bhagavad-gītā, comme étant Dieu, la Personne suprême, Bhagavān. Certes, le mot "bhagavān" désigne parfois une éminente personnalité ou un puissant demi-dieu et il indique assurément ici que Śrī Kṛṣṇa est un personnage de grande importance, mais il nous faut aussi savoir que le Seigneur, Śrī Kṛṣṇa, comme le confirment tous les ācāryas... C'est-à-dire, Śaṅkarācārya lui-même, Rāmānujācārya, Madhvācārya, Nimbārka Svāmī, Śrī Caitanya Mahāprabhu et encore bien d'autres. En Inde, on trouvait de nombreux savants et ācāryas, faisant autorité en ce qui concerne le savoir védique. Eux tous, y compris Śaṅkarācārya, ont reconnu que Śrī Kṛṣṇa était Dieu, la Personne suprême. En outre, dans la Bhagavad-gītā, le Seigneur en personne a établi qu'il était Dieu, la Personne suprême. Sa divinité suprême est reconnue dans le Brahmā-saṁhitā et dans l'ensemble des Purāṇas, en particulier dans le Bhāgavata Purāṇa : kṛṣṇas tu bhagavān svayam (SB 1.3.28). Nous devons donc recevoir la Bhagavad-gītā conformément aux directives données par Dieu en personne.

Dans le quatrième chapitre de la Bhagavad-gītā, le Seigneur dit :

imaṁ vivasvate yogaṁ
proktavān aham avyayam
vivasvān manave prāha
manur ikṣvākave 'bravīt
(BG 4.1)
evaṁ paramparā-prāptam
imaṁ rājarṣayo viduḥ
sa kāleneha mahatā
yogo naṣṭaḥ parantapa
(BG 4.2)
sa evāyaṁ mayā te 'dya
yogaḥ proktaḥ purātanaḥ
bhakto 'si me sakhā ceti
rahasyaṁ hy etad uttamam
(BG 4.3)

Le Seigneur dit à Arjuna : "Cette science du yoga dont il est question dans la Bhagavad-gītā, je l'ai d'abord enseignée au deva du soleil et le deva du soleil l'a exposée à Manu. Manu l'a transmise à Ikṣvāku et, de cette manière, cette science du yoga s'est transmise par filiation spirituelle, de maître à disciple. Or, comme, avec le temps, ce savoir, à présent, s'est perdu, je t'expose de nouveau cette même science du yoga, cette antique science du yoga elle-même, qui est énoncée dans la Bhagavad-gītā, autrement dite Gītopaniṣad. Parce que tu es mon dévot et mon ami, pour cette seule raison, il t'est possible de comprendre."

Ainsi, la Bhagavad-gītā est un traité plus particulièrement destiné au dévot du Seigneur. Il y a trois catégories de spiritualistes, les jñānīs, les yogīs et les bhaktas, c'est-à-dire, respectivement, les philosophes impersonnalistes, les adeptes de la méditation et les dévots. Dans ces versets, ainsi qu'il est clairement indiqué, le Seigneur dit à Arjuna : "Je fais de toi le premier maillon de la paramparā. Puisque l'ancienne paramparā, ou filiation spirituelle, est maintenant interrompue, je veux établir une nouvelle paramparā chargée de transmettre, dans le même esprit, la connaissance qui, autrefois, a été révélée par le deva du soleil à ses successeurs. Ainsi, toi, reçois cet enseignement et propage-le. Cette science du yoga exposée dans la Bhagavad-gītā peut maintenant se propager par ton intermédiaire. Tu deviens l'autorité en matière de compréhension de la Bhagavad-gītā." Il est donc indiqué que la Bhagavad-gītā est spécialement enseignée à Arjuna, le dévot du Seigneur, le disciple immédiat de Kṛṣṇa. Et, bien plus, il est relié à Kṛṣṇa, dont il est l'ami intime. Donc, celui qui désire comprendre la Bhagavad-gītā doit développer les mêmes qualités que celles de Kṛṣṇa. Cela signifie qu'il doit être un dévot, il doit être en relation directe avec le Seigneur.